Bodybuilding Montréal

Le site de référence sur le bodybuilding au Québec

BodyBuilding Motivation – I’m BB and So What !!!

Publicités

avril 22, 2012 Posted by | Vidéo | , , | Laisser un commentaire

Le Chrome

Le chrome est essentiel à la maintenance de la fonction insulinique nécessaire à un physique mince et musclé. Cependant, les personnes suivant un régime hypocalorique ou un entraînement intense sont facilement carencées en chrome. Les études montrent aussi qu’une supplémentation en picolinate de chrome peut nettement réduire les fringales de sucres, augmenter la fonte adipeuse et baisser le taux de cortisol.

Dose recommandée: 200 à 400 mcg par jour, pris sous forme de picolinate de chrome ou de nicotinate de chrome, avec les repas.

Bon entraînement.

Ref.: Le guide de la nutrition sportive de Flex

avril 22, 2012 Posted by | Suppléments alimentaires | , , | Laisser un commentaire

Les acides aminés ramifiés (BCAA)

Les acides aminés ramifiés (BCAA) sont un groupe de trois acides aminés: la leucine, l’isoleucine et la valine. Une bonne dose de BCAA avant la séance est vitale pour la performance à l’entraînement et les résultats visibles. Les acides aminés ramifiés apportent aux fibres musculaires une source d’énergie pendant des séances intenses. Si vous ne fournissez pas des BCAA supplémentaires à vos muscles, ils iront les puiser dans les fibres musculaires, ce qui pourrait réduire la prise de masse. Les BCAA ont aussi une action sur le cerveau qui réduit la fatigue. En fait, ils font croire au cerveau que vous  pouvez vous entraîner plus intensément et plus longtemps. La leucine active directement la synthèse protéique, le processus dans les cellules musculaires qui mène à la prise de masse. Les BCAA réduisent le taux de cortisol pendant un entraînement intense, ce qui stimule encore la prise de masse.

Bon entraînement.

Ref.: Muscle & Fitness (Février 20120

avril 15, 2012 Posted by | Suppléments alimentaires | , , , , | Laisser un commentaire

La moutarde

La petite sauce jaune serait bonne pour les muscles. Selon une nouvelle étude brisilienne, il semblerait que, du moins chez les animaux de laboratoire, les composés présents dans la moutarde agissent comme des stéroïdes anabolisants, augmentant l’appétit ainsi que la taille et la densité des fibres musculaires. D’autres études seront nécessaires afin de vérifier si les mêmes effets se retrouvent chez les humains. En attendant, on ne risque rien à ajouter une bonne ration de moutarde la prochaine fois que l’on commande un hamburger ou un hot dog.

Ketchup ou moutarde? Pour les gens soucieux de leur corps, la réponse est désormais sans ambigüité.

Bon entraînement.

Ref.: Muscle & Fitness (février 2012)

avril 7, 2012 Posted by | Nouvelles, Nutrition | , , , | Laisser un commentaire

Jay Cutler – Legs

avril 1, 2012 Posted by | Vidéo | , , | Laisser un commentaire