Bodybuilding Montréal

Le site de référence sur le bodybuilding au Québec

Manipuler sa génétique grâce aux séries de 100

Comme leur nom le suggère, les séries de 100 consistent à effectuer 100 répétitions. Pour ce faire, sélectionnez un poids permettant d’atteindre 25 répétitions sans avoir trop à forcer. Avec ce poids, vous effectuez le maximum de répétitions. En général, on arrive à 30 ou 35. On souffle 5 ou 10 secondes pour arriver jusqu’à 50. Puis selon votre niveau, soit vous réduirez un peu la charge, soit vous serrez les dents. Refaites 10 répétitions après 5 secondes de repos…jusqu’à 100.

Les avantages des séries de 100: 1) Accélérer la récupération: Rien n’est plus efficace qu’une série de 100 pour accélérer la récupération entre deux entraînements. 2) Augmenter la densité cardio-vasculaire d’un muscle: Les points faibles congestionnent mal; afin d’accroître l’irrigation sanguine de ces muscles, les séries de 100 n’ont pas d’égal. 3) Faire du rattrapage génétique: Les points forts sont des muscles qui ont souvent bénéficié d’un travail de fond dans notre jeunesse; les séries de 100 permettent une remise à niveau grâce au travail de fond accéléré qu’elles représentent. 4) Accroitre l’endurance: En vous entraînant régulièrement en série de 100, vous deviendrez plus endurant, ce qui vous permettra de récupérer plus vite entre deux séries lourdes. 5) Gagner en définition: Un travail musculaire en séries longues entraîne la libération des graisses qui se trouvent directement en contact avec le muscle sollicité. De plus, en activant localement la circulation sanguine, les séries de 100 rendent plus difficile l,accumulation de gras sur les muscles sollicités. Donc, un travail régulier de plusieurs mois permet d’améliorer la définition dans des zones difficiles tels les abdominaux, les fessiers et le dos.

Dans la pratique il ne s,agit aps d,effectuer toutes vos séries en répétition de 100. Il convient juste de sélectionner un muscle en retard que vous ne venez pas d,entraîner et que vous n’entraînerez pas le lendemain. Voici quelques exemples: Lorsque vous faites le dos, effectuez une série de 100 pour les épaules en fin d’entraînement. Le jour des épaules, terminez par une série de 100 pour le dos. Ce sont bien sûr des exemples. À vous de les adaptez à votre entraînement.

Les exercices d’isolation sont plus appropriés aux séries de 100 que les mouvements de base. Les machines sont également plus adéquates que les poids libres, car une série de 100 est déjà assez éprouvante sans avoir à rajouter des difficultés de stabilisation.

Bon entraînement.

Ref.: La méthode Delavier de musculation.

Publicités

avril 16, 2011 - Posted by | Techniques d'entraînement | , , , , ,

Un commentaire »

  1. bonjour je fait des entrainements de100REPETITIONS 30R QUELQUES SECONDE DE REPOT PUIS JE REPART POUR 25 OU 30R J USQU A 100R A BIENTOT

    Commentaire par CAVAILLON ROBERT | mai 3, 2011 | Réponse


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :