Bodybuilding Montréal

Le site de référence sur le bodybuilding au Québec

Tribulus

Cette plante augmente le taux de testostérone par le biais de son principe actif, la protodioscine. Des études sur l’animal indiquent que par son action sur le cerveau, cette saponine furostanolique amplifie la sécrétion d’hormone lutéinisante, laquelle est véhiculée par le sang jusqu’au testicules ou elle stimule la synthèse de la testostérone. Le tribulus pourrait également élever le taux de testostérone par le biais de mécanismes secondaires liés à sa capacité à favoriser l’assimilation du glucose par les cellules. Une élévation du taux de l’hormone mâle peut accentuer le développement musculaire et la fonte adipeuse, augmenter la force et accélérer la récupération.

La testostérone agit directement sur le système nerveux en renforçant la stimulation des motoneurones innervant les fibres musculaires.

Dose: Entre 250 et 750 mg deux fois par jour, une fois au petit déjeuner et une autre fois environ une heure avant l’entraînement. Stopper la cure au bout de huit semaines et attendez au moins quatre semaines avant d’entamer un nouveau cycle de huit semaines.

Bon entraînement

Ref.: Flex, Le guide de A à Z des suppléments

Publicités

mai 14, 2009 - Posted by | Suppléments alimentaires | , , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :