Bodybuilding Montréal

Le site de référence sur le bodybuilding au Québec

L’échec musculaire (Technique d’entraînement)

L’échec musculaire est une notion importante en musculation car cela permet de faire travailler le muscle de façon optimale. Il y a échec musculaire lorsqu’on ne peut pas faire une répétition de plus sur un exercice. Attention, cette technique n’est pas à utiliser par les débutants et elle nécessite de bien connaître con corps. 

L’échec musculaire est atteint lorsqu’on est incapable de faire une rep de plus. Il existe cependant plusieurs types d’échec, voici un exemple avec le curl :

1) on curle normalement jusqu’à ce qu’on n’arrive plus à remonter la barre => échec positif
2) une fois l’échec positif atteint, on tient cette position d’échec au mental, jusqu’à ce que les bras et les mains commencent à trembler et qu’on ait tout simplement plus de force pour maintenir cette position => échec statique
3) comme on n’a plus de force pour maintenir la position, on va lâcher prise et on va passer par la
phase négative du mouvement. Ici, le but est de ralentir un maximum la descente en se forçant délibérément à remonter la charge (ce qui n’est pas possible), on arrivera à un moment où on n’a plus du tout de jus et on est forcé d’abandonner => échec négatif
4) ce n’est pas fini, une fois qu’on a atteint l’échec négatif, il reste tout de même encore assez de jus pour tenir la barre. Le but est cette fois de tenter de remonter la barre (toujours impossible) et de mettre son mental à rude épreuve… Lorsque les mains se feront douloureuses et qu’on n’a plus la force de tenir la barre, que les bras seront raides comme des bambous inertes, alors on aura atteint l’échec suprême => échec isométrique


A noter que les entraînements à l’échec sont surtout productifs sur les
mouvements de base et en séries moyennes (environ 12 reps maximum), et généralement sur une période d’entrainement assez courte. En effet ce genre d’entraînement est particulièrement dur et taxant nerveusement, le repos doit être vraiment soigné.

L’entraînement à l’échec est déconseillé aux novices, il est nécessaire de bien connaître ses capacités pour en tirer profit.

Bon entraînement.

Ref.: All-musculation.com

Publicités

février 5, 2009 - Posted by | Techniques d'entraînement | , , , ,

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :